close [×]

Dear Flixster Community,

After seven fabulous years with you all, we are sorry to let you know that we're going to be retiring the Flixster Community site on September 30, 2014. Please note that you can still access your ratings, reviews, and quizzes on Flixster and Rotten Tomatoes using your same login. We have had so much fun building this community with you.

Thanks for all the memories,
Flixster

Collection de DVD


  1. julienenglish
  2. Julien

Le classement de mes films, que j'ai dans ma collection de DVD

Page Views
2197
Comments
0
  julienenglish's Rating My Rating
1
Pulp Fiction 1994,  R)
Pulp Fiction
J'ai adoré ! Plusieurs histoires, entre-mêlés, bien réalisé, avec une touche d'humour et répliques incroyables !
2
Sin City 2005,  R)
Sin City
Wow.... Sin City est un des meilleurs films réalisés. En 2005, à la sortie du film, nous voyons très bien le talent de Robert Rodriguez qui, avec l'aide de Quentin Tarantino, a réussit haut la main à faire un chef d'oeuvre cinématographique de la bande-dessinée de Frank Miller du même nom.

Disons le tout de suite, j'adore ce film. Par où commencer ? C'est visuellement un des plus beaux films que j'ai vus. Le noir et blanc donne un style, les touches de couleurs tapent l'oeil et deviennent instantanément très agréable. Parfois, il y a des jeux de couleurs du genre BD (le sang blanc flash, aucun détails, silhouette noir, etc..) et je trouve ça très bien aussi. Ce que j'aime surtout, ce sont les dialogues. Les personnages parlent de tout ce qu'ils font, ce qu'ils pensent. Ça permet de ''ressentir'' ce que vit les personnages. De plus, je trouve que les répliques sont excellentes, l'ambiance est là également.
Inutile de préciser qu'il est parmi mes films préférés ?!.. :)
3
Shaun of the Dead 2004,  R)
Shaun of the Dead
Vraiment trop drôle ! Vive Edgar Wright, Simon Pegg pis Nick Frost ! :P
4
Kill Bill: Volume 1 2003,  R)
5
28 Days Later 2003,  R)
28 Days Later
Très bon! Un des plus réaliste du genre zombies/infectés depuis ceux de Romero! S'ajoutent à ça des bons plans de caméra, une bonne musique d'ambiance. N'exagérant pas sur sang, en restant terre à terre (avec le sujet d'infectés et non de morts-vivants) et n'embarquant pas dans la comédie horrifique, Danny Boyle assure à son film d'être crédible et de ré-inventer le genre!
6
GoodFellas 1990,  R)
GoodFellas
le style m'a fait pensé un peu à un mixe de Godfather et de Pulp Fiction. Très bon film, j'adore :D
7
The Dark Knight 2008,  PG-13)
The Dark Knight
Incroyablement génial ! Vive Joker ! Heath Ledger y l'a tellement !

''Why so Serious ?''
8
Avatar 2009,  PG-13)
Avatar
Que dire ?.. Je m'attendais à apprécié ce film.. mais là, j'ai carrément adoré ! :O C'est un film incroyable avec des effets visuels comme je n'en avais jamais vu !
9
Jackie Brown 1997,  R)
Jackie Brown
Wow! À mon premier visionnement, il me semble que j'y étais resté indifférent.. lors du deuxième, je me suis rendu compte de ce film est excellent!
10
Heat 1995,  R)
Heat
J'aime bien Michael Mann, mais ce coup-là, était un coup de circuit! Un excellent thriller d'action policier rassemblant deux grandes légendes du cinéma! Je ne parle pas de Kilmer: Il est correct, mais sans plus.. Je parle plutot de Pacino et De Niro! Le film est tellement jouissif même au bout de ses 3heures! Parlant de ces 3heures.. C'est vraiment long.. et pourtant, je n'ai même pas vu ça passer. J'ai eu l'impression que le film n'avait duré seulement 1h30 et j'en redemandais plus!
11
Psycho 1960,  R)
Psycho
Le seul mot qui me vient en tête est: Wow! Une histoire captivante très bien construite, des punchs surprenants,.. Il est vrai qu'aujourd'hui ça peut paraitre banal pour certains, mais imaginez à l'époque, ça devait être fou! Probablement le plus connu des Hitchcock, et je comprend pourquoi. De plus, la trame musicale est tellement bonne et intrigante! À voir au moins une fois pour les amateurs de thriller-horrifique, mais à revoir plusieurs autres fois pour y découvrir tous les petits détails du scénario si bien fait!
12
Inception 2010,  PG-13)
Inception
Oh shit! J'suis même pas sûr d'avoir tout compris et, je crois, c'est l'but de Christopher Nolan! C'est tellement bon, mais tellement étrange à la fois.. le genre de film à réécouter et réécouter pour y voir tous les petits détails qu'on avait pas vu qui, finalement, nous font avoir le scénario d'une toute autre manière. Effets spéciaux surprenant, bon casting, excellent réalisateur... Un autre chef-d'oeuvre de Nolan!
13
Halloween 1978,  R)
Halloween
Aujourd'hui, film d'horreur égale automatiquement sang et déchiquetage.. Ce film prouve que les films d'horreurs de notre époque n'en aurait même pas besoin.. Il suffit de savoir réaliser..
14
A Nightmare on Elm Street 1984,  R)
A Nightmare on Elm Street
Classique :P
15
The Shawshank Redemption 1994,  R)
The Shawshank Redemption
Un film excellent sur tous les points! Des acteurs incroyables, des dialogues savoureux, une histoire intéressante et cherchée! Le tout réunit dans une ambiance très bien gérée et une finale à couper le souffle!
16
Planet Terror (Grindhouse Presents: Robert Rodriguez's Planet Terror) 2007,  R)
Planet Terror (Grindhouse Presents: Robert Rodriguez's Planet Terror)
Du grand n'importe quoi ! Histoire très simple, sang en extrême quantité qui revole partout....Mais j'aime ce n'importe quoi :)
17
Machete 2010,  R)
18
The Book of Eli 2010,  R)
The Book of Eli
Très bon film
19
The Texas Chainsaw Massacre 2003,  R)
The Texas Chainsaw Massacre
Après l'avoir revisionné, je me suis aperçu que je l'aimais encore plus que ce que j'croyais. Le remake sauve heureusement l'original !
20
Happy Gilmore 1996,  PG-13)
Happy Gilmore
''Tu ch'lingue, t'est qu'un conard, tu n'l'auras pas ce pot !''
21
Silent Hill 2006,  R)
Silent Hill
Bon film avec des créatures digne des jeux Silent Hill et du sénario du premier jeu de la série....
22
Alice in Wonderland 2010,  PG)
23
The Silence of the Lambs 1991,  R)
24
An American Werewolf in London 1981,  R)
An American Werewolf in London
J'adore ce film-là! Habituellement, je ne suis pas très loup-garou, mais celui-là est probablement le meilleur d'entre eux! De l'horreur bien géré avec l'humour. Le tout accompagné de très bonnes chansons, un casting intéressant, une réalisation incroyable et des effets qui n'ont pas si vieillis que ça! L'accent britannique m'a un peu énervé au début, mais ça rajoute du réalisme et on s'habitue!
25
Pirates of the Caribbean: At Worlds End 2007,  PG-13)
Pirates of the Caribbean: At Worlds End
Vraiment bon ! Fallait s'en attendre....

''Pourquoi j'voudrais voyager avec vous ? Quatre d'entre vous on essayé d'me tuer ! Et l'un d'eux a réussis !''
26
Bon Cop, Bad Cop 2006,  R)
Bon Cop, Bad Cop
Enfin un bon film Québecois !
27
Friday the 13th Part 2 1981,  R)
28
Memento 2000,  R)
Memento
À la fois étrange, mais intéressant, Memento est le genre de film que l'on comprend toujours un peu plus à chaque visionnement. Le meilleur dans tout ça, c'est qu'on a envi de le revoir plusieurs fois pour bien le saisir dans ses détails
29
The Shining 1980,  R)
The Shining
Que dire... vieux mais excellent..
30
Hitman 2007,  R)
Hitman
Digne des jeux !
31
The Kid 1921,  Unrated)
The Kid
Incroyable! Un des meilleurs Chaplin! Ce film est beau, sentimental, comique et amusant. L'amitié entre The Tramp et The Kid est tellement belle. Le film est bien réalisé, très intelligent, un film à voir!
32
Star Wars: Episode VI - Return of the Jedi 1983,  PG)
33
Taxi Driver 1976,  R)
Taxi Driver
Excellent film de Scorsese! Rien à dire, j'adore DeNiro!
34
Dawn of the Dead 2004,  R)
35
Seven (Se7en) 1995,  R)
Seven (Se7en)
Vraiment Bon ! La fin est malade !
36
The Killer Inside Me 2010,  R)
The Killer Inside Me
Un excellent film avec des très bons acteurs interprétant des personnages réalistes, dans une situation bien choquante! Un scénario très intelligent qui tient en haleine
37
Watchmen 2009,  R)
Watchmen
Watchmen est une merveilleuse adaptation de Snyder! Une histoire très complexe, mais pas moins intéressant pour autant! Des personnages très bien développés et exploités, des combats, bien que peu présent, extraordinaire (Quand ils se tapent sur la gueule, ça à vraiment l'air de faire mal!) Un film de superheros, certe, mais vraiment dark et dans un univers complètement unique!
38
Friday the 13th - The Final Chapter 1984,  R)
39
Star Wars: Episode V - The Empire Strikes Back 1980,  PG)
40
Ghostbusters 1984,  PG)
Ghostbusters
ahh ça me rappelle des souvenirs! Toujours aussi bon qu'avant!
41
Saw 2004,  R)
42
King Kong 2005,  PG-13)
King Kong
Tout simplement génial...
43
Friday the 13th 1980,  R)
Friday the 13th
Critique à venir
44
RRRrrrr!!! 2004,  Unrated)
RRRrrrr!!!
Une comédie français vraiment hilarante! Je ne peux m'empêcher de rire à chaque visionnement!
45
Shrek 2 2004,  PG)
Shrek 2
il est super !
46
Underworld 2003,  R)
Underworld
Critique à venir
47
I Know What You Did Last Summer 1997,  R)
I Know What You Did Last Summer
Bon film d'horreur à mon avis !
48
L.A. Confidential 1997,  R)
L.A. Confidential
Un film totalement divertissant. Incroyable réalisation, incroyable casting!
49
Troy 2004,  R)
Troy
Vraiment bon !
50
Kick-Ass 2010,  R)
51
Fantastic Four 2005,  PG-13)
Fantastic Four
J'ai gardé de bons souvenirs de ce film lors de mon premier visionnement. La deuxième fois que je l'ai vu m'a confirmé ce que je croyais
52
Splice 2010,  R)
Splice
Bon film. Je m'attendais à plus, mais je ne suis pas déçu pour autant :P
53
Hobo With a Shotgun 2011,  R)
Hobo With a Shotgun
Dans la même lignée que Grindhouse, Machete, etc.., Hobo With A Shotgun est aussi un homage au film d'exploitation Grindhouse des 80's. Mieux réussit côté homage, ce film représente très bien les films qu'il donne honeur. Un bon carnage, avec beaucoup de n'importe quoi, c'est tellement jouissif et divertissant! Un bon casting (Hauer a beaucoup vieillis, mais est excellent dans son rôle de clochard!) Point de vue esthétique, c'est aussi original qu'intéressant. À voir pour les amateurs du genre. Ce film a vraiment un public cible..
54
Texas Chainsaw Massacre: The Beginning 2006,  R)
55
The Vagabond, (Gipsy Life) 1916,  PG)
The Vagabond, (Gipsy Life)
Excellent film!
56
28 Weeks Later... 2007,  R)
28 Weeks Later...
Beaucoup plus gore et sentimental que le précédant.. moins intéressant aussi.. Par contre, ce film reste un bon divertissement qui nous donne le goût de voir la suite!
57
Kill Bill: Volume 2 2004,  R)
58
Public Enemies 2009,  R)
59
Shutter Island 2010,  R)
Shutter Island
Wow.. c'est psychologique comme film ! Faut pas rater un moment ou on rate tout :O J'ai adoré ce film-là ! À revoir pour éclaircissement
60
Street Kings 2008,  R)
Street Kings
Un film divertissant avec une bonne histoire, beaucoup d'action
61
Land of the Dead 2005,  R)
62
Wes Craven's New Nightmare 1994,  R)
Wes Craven's New Nightmare
Concept weird, mais intéressant et original :)
63
American Psycho 2000,  R)
American Psycho
c'est bon, mais y manquait de quoi.. je sais pas..
64
The Ring 2002,  PG-13)
The Ring
J'aime bien ce film d'horreur
65
Black Swan 2010,  R)
Black Swan
Incroyable! Ce film nous fait vivre une quantité folle d'émotions du début à la fin. Un excellent film à voir, Portman me surprend d'autant plus par son acting!
66
Freddy vs. Jason 2003,  R)
67
The Number 23 2007,  R)
The Number 23
Wow, Jim Carrey dans un rôle sérieux... ça lui va plutôt bien... mais je l'aime mieu dans une comédie...
68
Rambo: First Blood Part II 1985,  R)
69
Jackie Chan's First Strike 1996,  PG-13)
Jackie Chan's First Strike
Ça me fait penser à un James Bond.. haha, de l'humour, de l'action comme seul Jackie Chan peut fournir.. Ce n'est pas son meilleur, mais c'est un très bon divertissement :)
70
I Now Pronounce You Chuck and Larry 2007,  PG-13)
I Now Pronounce You Chuck and Larry
Très bonne comédie! J'ai énormément ris. Sandler et James sont de grands acteurs!
71
Mirrors 2008,  R)
Mirrors
Malgré de très mauvaises critiques, moi j'ai apprécié! Un bon film, parfois dégeulasse, signé Aja! Bien aimé le final twist :P
72
Mr. Nice Guy (Yat goh hiu yan) 1997,  PG-13)
73
Gwoemul (The Host) 2007,  R)
74
Repo Men 2010,  R)
Repo Men
Pas vraiment ce à quoi je m'attendais, mais satisfait. Très bon film
75
Resident Evil: Degeneration 2008,  R)
Resident Evil: Degeneration
En partant, s'il y a une chose que vous devez savoir sur Resident Evil, c'est que je suis un fan inconditionnel de la série de jeux vidéos (du moins, avant Resident Evil 4!) J'annonce ça en commençant, puisque toute mon appréciation de ce long-métrage est en lien direct avec ce penchant pour la série de jeux vidéos. Quoi qu'il en soit, je crois que tout fan s'entendra pour affirmer que ce petit film d'animation qu'est Resident Evil: Degeneration est de loin supérieur à la série de films précédemment débutée par un certain Paul W.S. Anderson.

En 2005, 7ans après les évènements de Racoon City, le T-Virus (cause de l'incident de Racoon) est à nouveau déployé. Cette fois-ci, c'est à l'aéroport de Havardville que le virus se propage. Le hasard des choses voulu que Claire Redfield, rare survivante de Racoon City, soit de passage à l'aéroport pour rencontrer de la famille. Peu de temps après les premières victimes du virus, les autorités tenteront d'y faire face. C'est alors que le gouvernement envoie Leon S. Kennedy, l'un de leurs meilleurs agents spéciaux, pour régler cette affaire.

Voilà longtemps que j'attendais une réelle adaptation des jeux vidéos. Les films sortis auparavant étaient extrêmement décevants pour un fanatique de cette série. Quelle ne fut pas ma grand surprise en découvrant ce Degeneration. Je n'ai pas de mal à croire que Capcom ait travaillé sur le projet, puisque non-seulement ce long-métrage est fidèle aux jeux, mais il conserve également tous les meilleurs éléments de la série horrifique. D'abord, parlons-en de cette fidélité! D'après les informations contenus dans le film, Degeneration se situerait pile entre le deuxième et quatrième jeu de Resident Evil. Après le deuxième, car Leon Scott Kennedy fait désormais partie des agents spéciaux du gouvernement, mais avant le quatrième, puisque les zombies sont encore d'actualité. Pour les plus connaisseurs, j'oserais affirmer que Degeneration devrait se passer pas bien longtemps après l'Opération Javier de The Darkside Chronicles sortie sur la Wii.

C'est donc sur cette note que nous est offert les retrouvailles entre deux des personnages les plus marquants de la série (ayant d'ailleurs formé le meilleur duo jusqu'à ce jour) dans Resident Evil 2: Leon S. Kennedy et Claire Redfield! En passant, ce que je trouve le plus fascinant, c'est que ces personnages possèdent les mêmes voix que dans les jeux (Leon ayant la même voix que dans Resident Evil 4 et Claire ayant la même que dans Code: Veronica)! L'ensemble de Degeneration semble même posséder plusieurs éléments de référence aux évènements de Racoon City dont Resident Evil 2 est question. Notamment pour le T-Virus qui donnera naissance à un monstre semblable à William Birkins avec le gros oeil incruster dans son épaule, mais aussi pour les quelques flashback de Racoon ainsi que la première rencontre entre les deux personnages du film (qui s'avère être un gros clin d'oeil au jeu qui présente la scène de la même façon). Sinon, les quelques personnages nouveaux sont bien développés et assez intéressants, alors que je craignais l'effet inverse. Au passage, mention spécial à la petite fille qui se veut la première enfant que l'on peut réellement apprécier dans un Resident Evil! En effet, les enfants dans les jeux n'étant que des fauteurs de troubles qui nous mettent toujours dans la merde lorsqu'on doit les protéger, vivement la petite Rani qui ne nous donne aucune envie de la laisser au beau milieu d'une horde de zombies en appréciant le spectacle!

Ce qui réjouit le plus dans cette adaptation, c'est le côté horrifique qui est parfaitement bien reprit. Les jeux de Resident Evil sont des survivor-horror fortement assumés. Le plus gros défauts des films était d'avoir enlevé cet aspect d'épouvante au profit de l'action. De grâce, même si Degeneration n'hésite pas à nous offrir plusieurs scènes dynamiques en combat, il contient une grosse part d'éléments horrifiques pour notre plus grand plaisir! Il est vrai que le scénario reste assez simple et il n'y a rien de bien innovateur. Par contre, l'intrigue est bien amenée, l'apparition du premier zombie est fabuleuse, l'histoire possède un bon filtre conducteur et le tout reste divertissant tout en étant fidèle aux jeux vidéos. Je veux dire... c'est au moins ça de bon! Tant qu'à se lancer dans quelque chose de nouveau qui sortira de l'ordinaire, mais qui s'avéra complètement hors sujet comme certains ont malheureusement osé le faire, je préfère encore ce genre de scénario!

Malheureusement, il n'y a pas que des bonnes choses dans cette histoire. Si le reste du film n'en souffre pas, Resident Evil: Degeneration devient assez cliché à mesure qu'on s'approche de la finale. D'abord pour cette petite histoire d'amour et de jalousie entre Leon et Angela dont on se serait facilement passé, ensuite pour cette histoire du frère d'un personnage principal adorable soudainement mauvais, mais aussi pour les nombreux clichés de film d'action pendant le combat final. Certes, cet affrontement est un délice à regarder. Par contre, c'est fou comment ils ont manqué d'originalité. Vous savez, ce don de timing et de synchronisme parfait que possèdent les personnages pour se sauver du danger pile à la dernière seconde? Et que dire du one-liner ridicule qui vient accompagner le tout?! Ça reste un combat appréciable, bien que le but de l'ennemie soit plus ou moins pertinent et qu'il y a ces accroches ridicules expliquées ci-haut. La finale, tant qu'à elle, est seulement correcte. Ce n'est pas mauvais, mais je trouve que les personnages expliquent trop en détails le déroulement de chaque évènement, comme si les concepteurs n'avaient pas confiance en notre capacité d'analyse et de compréhension. Dommage!

C'est bien beau tout ça, mais qu'en est-il de l'animation elle-même? Il y a plusieurs types d'animation. Ce film est fait entièrement en CGI, ce qui permet un côté fort réaliste au long-métrage. En faite, c'est si réaliste qu'il y a certains passages où j'ai eu de la difficulté à faire la distinction entre la réalité et le CGI! Je pense entre autre au décollage de l'avion ou encore la voiture stationnée dans le noir vers la fin. Wow! C'en est hallucinant! Le tout est donc très beau à voir, d'autant plus que les concepteurs semblent avoir un soucis du détail épatant. Ils vont même jusqu'à faire les moindres plis et friperies d'un simple parapluie que l'on voit fort peu longtemps. Si ça peut vous situez, la qualité de l'animation me fait beaucoup penser au film de Final Fantasy. Sinon, deux fois bravo pour les mouvements et les gestes des personnages. Ils bougent de façon si réaliste que c'en est impressionnant! Un défaut pour cette animation? Il y en a. En faite, je n'en ai trouvé qu'une. Si parfois elles sont réussies, on a clairement eu de la misère avec les expressions faciales à plusieurs reprises. Je sais bien que c'est probablement ce qui est le plus dur à faire (J'imagine?), mais c'est tellement dommage alors que le restant se mérite fortement des applaudissements.

En résumé, c'est un bon film ou non? C'est un bon film, mais surtout une excellente adaptation de la série. L'histoire, même si relativement basique, ne perd pas de temps pour nous accrocher dès l'arrivée du premier zombie. Que dire du crash qui suit en plus?! Divertissant, bien foutu et totalement fidèle, Resident Evil: Degeneration est un long-métrage à voir pour les fans ou pour ceux qui veulent découvrir la série. Les amateurs d'animation 3D pourront également se réjouir devant les nombreux fabuleux plans qui nous sont offerts. Qu'on m'en apporte un deuxième comme celui-là! Pour une fois que je suis partant pour des suites!
76
Doomsday 2008,  R)
Doomsday
Démoniaque....

''Si vous avez la dalle, bouffé un morceau d'votre pote !''
77
Star Wars: Episode III - Revenge of the Sith 3D 2005,  PG-13)
78
Dead Snow (Død snø) 2009,  Unrated)
Dead Snow (Død snø)
Critique à venir
79
Predators 2010,  R)
Predators
Pour un Predators, je ne m'attendais pas à quelques choses d'excellent. Mais pour un sujet de film qui m'intéressait plus ou moins, Robert Rodriguez a su lui ajouter la touche qui fallait pour que je l'apprécie
80
A Nightmare on Elm Street 3 - Dream Warriors 1987,  R)
A Nightmare on Elm Street 3 - Dream Warriors
Là où le film gagne des points, c'est dans l'originalité. Sans vouloir les dénigrer, on peut avoeur que les Friday The 13th et les Halloween se ressemble tous.. ANOES 3, non. Il fait preuve d'une autre genre d'histoire sans trop exagérer, (quoi que les pouvoirs.. ). Bref, c'est ça :P
81
Yes Man 2008,  PG-13)
Yes Man
''J'adore les Redbull !''
82
Piranha 3-D 2010,  R)
Piranha 3-D
Dire que j'hésitais à voir ce film à sa sortie! Je ne l'ai pas vu en 3D, mais en ce qui concerne le reste, c'est tout un divertissement! Un peu d'humour, du suspense, beaucoup de sang, des acteurs pas pire, des effets spéciaux parfois très bons, quelques fois laissant à désirer, de la nudité (beaucoup?! du nudité).. Le scénario est tellement simple et ordinaire, mais Aja réussit tout de même à faire d'une histoire banale, un film vraiment jouissif!
83
Work (Charlie at Work) (Charlie the Decorator) 1915,  PG)
Work (Charlie at Work) (Charlie the Decorator)
Un très bon Charlie Chaplin! De l'humour, un peu de n'importe quoi qui donne le sourire!
84
Trick 'r Treat 2007,  R)
Trick 'r Treat
Auparavant, à chaque Halloween, je visionnais un film d'horreur. Ça pouvait alterner: Une année c'était Halloween de John Carpenter, alors qu'une autre c'était Night Of The Living Dead. Souvent je regardais le fameux The Exorcist, mais sinon, ce n'était jamais vraiment le même. Jusqu'à ce jour, en 2009, où Michael Dougherty nous offrit son petit premier: Trick 'R Treat. Depuis, ce film est devenu ma référence de film thématique à cette fête et jamais je n'ai manqué un Halloween sans le revisionner! C'est donc avec joie que ce 31 octobre dernier je me suis assis, comme à l'habitude, pour poursuivre la tradition en mangeant un bol de pop corn!

Le film est en faite divisée en quatre courtes histoires qui se relient. L'anthologie se passe à l'Halloween dans un village quelconque. En premier lieu, on nous présente les péripéties de quatre jeunes adolescentes qui se cherchent un petit ami pour fêter l'Halloween. Au même moment, nous suivons l'histoire d'une bande d'enfants qui s'apprête à jouer un mauvais tour à une élève. Par la suite, on découvrira comment le directeur de l'école célèbre ce 31 octobre et, parallèlement, terminera en présentant la soirée de son vieux crouton d'à côté.

Tout d'abord, Trick 'R Treat est un excellent film à voir lors de la fête d'Halloween. Il est vrai que le film peut être amusant en août, mais ce n'est pas la même ambiance. Le film de Dougherty a son charme et possède une atmosphère à la fois comique, horrifique et divertissante! Particulièrement lors d'un 31 octobre. Car effectivement, le long-métrage est un combiné de plusieurs genres différents. Bien sûr, l'horreur est primaire, mais il m'est arrivé à plusieurs moments d'avoir le sourire (Dans le cas présent, c'est un point positif!). Ce que j'aime bien, c'est que Dougherty arrive à entremêler ces mêmes genres sans aucunement perdre ni son ambiance ni son rythme. Ça m'a d'ailleurs agréablement surpris de voir à quel point le film ne souffre d'aucun temps mort. De plus, le réalisateur s'est aventuré dans quelque chose d'assez tordu: Faire un film continue avec plusieurs histoires complètement différentes englobant à peu près tout l'univers de l'Halloween (je n'ose pas en dire davantage, puisque la surprise vous ferra apprécier davantage ce bonbon visuel). Le tout en créant des liens entre elles. En faite, c'est comme tenter de rejoindre tous les segments de Creepshow et que le long-métrage garde du sens. Qu'à cela se tienne, même pour un premier film, il réussit parfaitement son pari en liant toutes ses courtes histoires dans un fil non-stop bien fluide! Je ne peux que lui dire bravo!

J'en viens donc au scénario. Bien sûr, certains chialeux le trouveront peut-être légèrement cliché. Néanmoins, Trick 'R Treat n'en possède pas assez pour que ça en devienne un problème. D'un même côté, quel film n'en a aucun? Je me contente de dire que le projet était déjà assez compliqué à mettre en oeuvre et que Michael Dougherty nous a pondu la meilleure des versions possibles. Comme je l'ai rapidement mentionné tout à l'heure, chacune des histoires est complètement à l'opposé des autres passant de tueurs, à monstres, etc. J'admire également tous les nombreux rebondissements et subtilités dont nous avons droit. Pour ce qui est de ces subtilités, il est fort probable que vous ne les détectiez pas lors d'un premier visionnement. Moi-même j'en découvre d'autres chaque année.

Toujours côté scénario, les dialogues sont tous aussi excellents! Ceux-ci sont remplis de jeux de mots destinés à nous faire rire. Bien qu'ils n'y parviennent pas à chaque moment, certains d'entre eux nous font du moins décrocher un sourire sincère. Parallèlement, les personnages sont tous bien attachants. Intéressants à découvrir, surtout que la majorité de ceux-ci nous cache des secrets assez sombres!... En passant, j'aimerais mettre l'accent sur le petit Sam, le personnage sur l'affiche, que j'adore! Sam est un petit être qui semble tout inoffensif et si doux, mais qui se révèle être bien pire qu'on ne l'imagine! Malgré tout, son côté bien mystérieux et l'attitude qu'il dégage nous le fait adorer. Dans un autre ordre d'idée, la soundtrack est elle aussi réussit. Parfois représentant parfaitement l'univers de la fête avec ses musiques d'ambiance, alors que d'autres fois elle intensifie une scène à merveille avec Sweet Dreams de Marilyn Manson.

Tous ces éléments font en sorte que Trick 'R Treat passe comme une flèche sous son heure et 22 minutes. C'est là que je me rend compte à chaque visionnement à quel point ce film est bien fait. Il nous donne l'impression de ne durer qu'une quarantaine de minutes, mais ne nous laisse jamais indifférent pendant la fête en question. Encore mieux, on en redemande! Je ne crois pas qu'un Trick 'R Treat 2 soit nécessaire. Je ne crois pas que Michael Dougherty s'y aventurera non plus. Par contre, j'aurai amplement dit oui à une vingtaine de minutes supplémentaires! Pour la finale, le film ce termine sur une conclusion que je n'aurais pas su faire mieux. Nous confirmant certains détails encore flous et nous en suggérant d'autres, Trick 'R Treat clos aussi brillamment qu'il a débuté.

En conclusion, le premier Michael Dougherty est une petite gâterie visuelle. Avec une excellente réalisation, un bon scénario intelligent, une coupe de blagues comiques, des acteurs performants et une bonne ambiance festive, le jeune réalisateur et scénariste ne peut que se venter d'avoir inventé le film d'Halloween parfait. Au passage, je tiens à préciser que ce film comporte assez d'éléments divers pour combler tout public. Peu importe le sexe, l'âge ou les préférences, ce film à un je-ne-sais-quoi qui saura en charmer plus d'un!
85
Casablanca 1943,  PG)
Casablanca
Un film a découvrir! Une merveilleuse réalisation, une histoire brillante avec des personnages bien développés et interprétés par d'excellents acteurs! Il m'a fallu plus d'un visionnement pour l'apprécier, mais à chaque réécoute, je l'apprécie davantage!
86
The Tramp 1915,  Unrated)
The Tramp
Après un enchaînement de deux films ordinaires mettant en vedette Charles Chaplin (Kid Auto Races At Venice et The Knockout), j'ai l'honneur d'avoir conclu mon trio de visionnement par The Tramp. The Tramp fait partie des nombreux films avec Chaplin réalisé par nul autre que lui-même. En tout cas, le résultat est beaucoup plus intéressant qu'avant!

Une jolie jeune femme est en danger face à des criminels. C'est alors qu'arrive Chaplin, dans son personnage du Tramp, et qui réussit à sauver la demoiselle. Pour le récompenser, le père de celle-ci offre un emploi à la ferme à l'homme qui a précédemment sauver sa fille.

En comparaison avec les deux films de cet acteur que j'ai visionné dans la soirée, celui-ci est plus long, mieux fait, mais surtout extrêmement plus réussit! C'est le film qui représente parfaitement notre bon vieux Charlie tel que nous le connaissons aujourd'hui. Possédant toutes les caractéristiques de son personnage culte, Celui-ci nos décroche facilement une poignée de sourires sincères avec sa stupidité et sa maladresse. C'est d'ailleurs avec ce film que j'ai été charmé pour la première fois par le personnage du Tramp! Ce qui est le plus adorable, ce sont les grimaces qu'il fait, ses réactions. Il a un don pour nous divertir.

De plus, le film en tant que tel reste assez comique. Bien que Chaplin y soit pour beaucoup, même sans lui, The Tramp arrive à nous amuser. Encore une fois, il est vrai que certains gags se répètent à quelques reprises, mais ce n'est pas si pire comparativement à plusieurs autres court-métrages! Il est tout aussi véridique d'affirmer que ces blagues sont clichés de nos jours. Par contre, elles ne l'étaient pas à l'époque. C'était même le style d'humour dominant des comédies du début du 20e siècle. Pour cette raison, il serait presque d'effronté de juger l'originalité des jokes présentes dans le film! J'en profite pour souligner la scène avec la vache que le Tramp doit traire; elle est particulièrement amusante!

Sinon, je dois également faire mention de la photographie. Excellente et bien plus belle que la majorité des films en 1914, et ce n'est pourtant qu'une année plus tard! Ce film possède une meilleure stabilité de caméra, une meilleure qualité visuelle et les panneaux de dialogues sont mieux présentés. Il est certain que The Tramp ne soit pas le premier à user de cette façon de faire, mais puisque je fais la critique de ce court-métrage aujourd'hui, c'est maintenant que je me permet d'affirmer ce changement radical de qualité générale. En plus, Charles Chaplin nous suggère de beaux plans de caméra fort intéressant dont j'ai été agréablement surpris de voir!

Le tout nous est merveilleusement offert avec un scénario simplet, mais tout à fait sympathique en dessert. J'aurais d'ailleurs bien apprécié une durée plus longue qu'une trentaine de minutes seulement. Cependant, The Tramp aurait pu souffrir de moments inutiles et c'est pourquoi je me contente de sa demi-heure. De toute façon, ce court-métrage se termine en beauté et on ne peut lui en vouloir pour ça!

En conclusion, The Tramp est un film charmant et fort sympathique auquel on prend plaisir d'y voir le Chaplin qu'on adore tant! Avec sa qualité de l'image et l'ensemble de l'organisation, on oublie les quelques défauts du court-métrage. Un film qui, bien que cliché de nos jours, devait faire éclater de rires bon nombre de gens en 1915! À voir pour les amateurs de ce cher Charles!
87
Easy Street 1916,  Unrated)
Easy Street
Un bon film, par contre, le début est un peu n'importe quoi.. Mais dès que Chaplin devient policier, ça commence :P
88
Friday the 13th Part VII - The New Blood 1988,  R)
89
Friday the 13th 2009,  R)
Friday the 13th
Y'est bon, mais y'a des petites accroches qui baissent la cote....
90
Drag Me to Hell 2009,  PG-13)
Drag Me to Hell
Bon? Oui! Chef d'oeuvre? Loin de là!
En faite, je m'attendais à presque rien de la part de Drag Me To Hell (même s'il est réalisé par Raimi, dont j'adore la série Evil Dead). Finalement, le film est pas si pire, mais la fin est vraiment prévisible! Dès que Christine et son chum ont presque qu'eu un accident, j'ai deviné le dénouement. Sinon, ce film contient un paquet de scènes jouissives dont on se rappellera (Je pense entre autre à la rencontre entre Christine et la dame), et on y voit clairement la touche du réalisateur!
Drag Me To Hell aurait pu se mériter un beau 4/5 de ma part, mais j'y vais avec un 3.5!
91
Saw II 2005,  R)
92
Rambo III 1988,  R)
93
Lesbian Vampire Killers 2009,  R)
Lesbian Vampire Killers
haha bon, à mon premier visionnement, je l'ai trouvé complétement à chier, mais j'étais très fatigué aussi.. Je l'ai réécouté, et je le trouve très drôle ! :P
94
The Legend of Zorro 2005,  PG)
The Legend of Zorro
Trop bon !
95
Star Wars: Episode II - Attack of the Clones 3D 2002,  PG)
96
Awake 2007,  R)
Awake
Wow.. ok, j'm'attendais pas à ça, mais c'est bon :P
97
Righteous Kill 2008,  R)
Righteous Kill
De Niro et Pacino ensemble dans le même film? Il fallait absolument que je le vois!..Et je n'ai pas été deçu! C'est un très bon thriller avec un bon twist ending. D'excellents acteurs, rien à dire là-d'ssus! Un bonne histoire, belle réalisation de la part de Jon Avnet, que dire de plus?!
98
A Nightmare on Elm Street 5 - The Dream Child 1989,  R)
A Nightmare on Elm Street 5 - The Dream Child
haha malade :P
99
Sucker Punch 2011,  PG-13)
Sucker Punch
lorsque j'ai entendu parlé de ce film pour la première fois, je me suis dis que ça allait être un film d'action complètement ridicule avec des ''pitounes'' à moitié nue qui sauve le monde.. Puis, j'ai vu que Zack Snyder réalisait Sucker Punch et mon opinion à changé.. Pour les ''pitounes'' à moitié nue c'Est un fait.. mais ce film est très psychologique! Je suis certain que la plupart des gens n'y ont vu que le premier degré du film et/ou n'y on rien compris, pour avoir lu plusieurs critiques. C'est tellement bien pensé, bien réalisé ,etc.. et si vous me dites que les acteurs sont mauvais, je vous dirai que vous n'avez juste pas compris le film, puisque c'est logique.. En tout cas, j'adore ce film et pourtez un jugement sur le deuxième degré tellement intelligent du récent Snyder!
100
Saw VI 2009,  R)
Saw VI
écoeurant :P
101
Saw V 2008,  R)
102
Saw IV 2007,  R)
103
Star Wars: Episode IV - A New Hope 1977,  PG)
104
The Men Who Stare at Goats 2009,  R)
The Men Who Stare at Goats
Mon premier visionnement de The Men Who Stare At Goats a été fort décevant. En faite, la bande-annonce promettait une comédie complètement hilarante que je n'ai pas retrouvée en visionnant le film. Avec un peu de recule, j'en suis venu à la conclusion que des facteurs externes avaient pu être en cause. Par exemple, la fatigue. J'étais si endormi lors de mon visionnement qu'il est possible que cet état de fatigue ait eu un impact sur le non-plaisir de mon écoute. J'ai donc offert une nouvelle chance à Grant Heslov: celle de regarder son long-métrage à une seconde fois afin de lui attribuer une note définitive potentiellement meilleure que la dernière fois. Est-ce que la fatigue était réellement la cause de ma déception face à ce long-métrage? Un tantinet.

Bob Wilton, journaliste en Irak, n'a plus aucun bon sujet sur lequel écrire. Un jour, il fait la rencontre de l'homme qui changera sa vie. C'est un soldat américain de la New Earth Army luttant contre le terrorisme. En faite, ce qui rend Lyn Cassaday aussi intéressant, c'est qu'il combat avec des pouvoirs mentaux que seuls les membres de l'unité possèdent (aussi appelé les Jedi Warriors par Cassaday lui-même). Wilton décide alors de partir en mission avec cet homme mystérieux afin d'en écrire un article pour le journal.

D'abord, il faut avouer que le principal défaut de cette comédie est son ton monotone et trop sérieux. C'est décevant étant donné que sans cet inconvénient, The Men Who Stare At Goats aurait pu devenir un excellent long-métrage. Effectivement, le film possède plusieurs jokes hilarantes. J'adore l'humour absurde dans ce genre-là, alors c'était presque gagné d'avance pour ma part! Le problème dans tout ça étant justement son côté trop sérieux. On dirait que Grant Heslov et ses producteurs n'ont pas voulu assumer le côté flyé de The Men Who Stare At Goats. Il est possible aussi qu'ils aient seulement cru que ça allait être plus amusant de cette façon, mais ils se sont vraiment trompés si tel est le cas. Certes, quelques moments restent drôles malgré tout (par exemple le speech de George Clooney sur les Jedi Warriors), puisque ceux-ci demandaient une certaine neutralité d'ambiance pour être appréciés. Cependant, ce rythme monotone est abusif et on en vient à ne plus être sûr si on doit rire ou non tellement qu'il n'y a ni l'intonation ni l'atmosphère d'un bon film de comédie.

D'un autre côté, même si le côté comique est rebuté par ce manque d'assurance, ça ne rend pas ce long-métrage complètement raté et loin de là! En commençant par les acteurs qui sont plus que performants dans leur rôle! Ewan McGregor qui, même en dehors de Star Wars, réussit à jouer des padawans; Jeff Bridges qui se démarque facilement parmi les autres par son caractère dynamique et Kevin Spacey qui est, une fois de plus, à la limite de l'excellence même si son personnage est peu présent. Stephen Root est également fort amusant dans son rôle de Gus Lacey. Malgré tout, le mérite revient quand même à Clooney qui est plus que crédible en homme totalement calme et sûr de ses croyances aussi absurdes soient-elles!

Outre tout ça, l'histoire contient autant de haut que de bas. En faite, la première moitié du film est relativement bien, alors que plus le film avancera, plus il n'ira nul part. Même si ce n'est pas nécessairement comique à cause des erreurs énumérées deux paragraphes plus haut, le début reste pertinent. Pour ses dialogues incroyables, mais aussi pour cette histoire avec la genre de secte des Jedi Warriors. Certes, ce genre de concept à déjà été vu ailleurs, mais pas de cette façon-là. Le tout est accompagné de plusieurs musiques fabuleusement choisis et d'une réalisation impeccable (d'accord, j'exagère un peu, mais les plans sont assez bien pensés). Malheureusement, il y a quelques éléments qui viennent gâcher le tout encore une fois: les multiples flashback et la voix en background. Si ces deux techniques rendent parfois The Men Who Stare At Goats plus intéressant à voir, les trop nombreux flashback finissent par couper grandement le rythme (notamment pour les quelques scènes d'action), alors que la voix en arrière plan n'est pas toujours nécessaire et enlève un peu d'ambiance.

Par malheur, Peter Straughan, responsable du scénario de The Men Who Stare At Goats inspiré du roman de Jon Ronson, n'améliora pas la cause du film avec sa finale. Au contraire même! Le long-métrage qui était d'abord une comédie totalement absurde et loufoque prend soudain une tournure au drame sentimental terriblement inintéressant, s'enfonçant alors de plus en plus dans le ridicule (au mauvais sens du terme cette fois!) et le gros cliché. Ce qu'est d'ailleurs la dernière scène: un gros cliché bien ordinaire!

Je continuerai à défendre ce point, The Men Who Stare At Goats n'est pas une mauvaise comédie. Grant Heslov n'a seulement pas réussit à exploiter le potentiel de son film comme il aurait dû le faire. Plusieurs qualités persistes, mais malheureusement pas assez pour passer par-dessus le manque de professionnalisme et ainsi apprécier l'oeuvre comme on le devrait.
105
Shoulder Arms 1917,  Unrated)
Shoulder Arms
Un bon petit film de Chaplin encore une fois! Celui-ci traitant du sujet des guerres mondiales, il n'est pas nécessairement comique, mais ça ne le rend pas moins intéressant!
106
Empire of Dreams: The Story of the Star Wars Trilogy 2004,  Unrated)
Empire of Dreams: The Story of the Star Wars Trilogy
Il est bon mais ça reste un documentaire et non un film...
107
The Truman Show 1998,  PG)
108
Invasion U.S.A. 1985,  PG)
Invasion U.S.A.
Drôle de Fin !
109
Rumble in the Bronx 1995,  R)
110
First Blood (Rambo: First Blood) 1982,  R)
First Blood (Rambo: First Blood)
First Blood est inspiré du roman de David Morrell du même nom. Personnellement, je n'ai jamais lu ce livre. Possiblement que vous non plus! Cependant, je suis certain que vous connaissez le personnage de John Rambo, un rôle typique de Sylvester Stallone.

John Rambo, ancien soldat américain, retourne aux États-Unis après une mission au Vietnam. À la recherche d'un vieil ami, il apprend la mort de celui-ci. Rambo marche donc jusqu'à une petite ville où il se fait arrêter par un shérif qui le met derrière les barreaux. Révolté, l'ex-soldat s'enfuit du commissariat et se cache dans une forêt. Les shérifs tenteront alors de le capturer, mais l'autorité du village, Will Teasle, aurait dû écouter Rambo lorsqu'il lui a déclaré: ''Don't push it or I'll give you a war you won't believe.''

Depuis toujours la série Rambo fait partie de mes plaisirs coupables. La série frôle le ridicule, mais possède absolument tout d'un vrai film d'action des années 80! Avec explosions, grosses mitraillettes, des protagonistes sur-musclés, etc... tout y est et c'est ce qui fait le charme des Rambo. Par contre, bien qu'il soit considéré comme supérieur à ses suites, le premier opus ne m'a jamais accroché énormément. En faite, j'ai beaucoup de nostalgie à chaque fois que je regarde Rambo: First Blood Part II et Rambo III, mais je n'en ressens pas avec First Blood.

J'y vais dès l'instant avec l'action. Les scènes de combats sont intéressantes et bien réalisées. De plus, elles sont accompagnées d'une merveilleuse soundtrack qui est digne des bons vieux films d'action de l'époque! En plus, qu'on voit ça comme une qualité ou un défaut, le film ne réside pas vraiment dans son dialogue. En faite, j'ai eu l'impression que First Blood aurait pu être muet et aurait été tout autant compréhensible! Sinon, vers le milieu du film, le long-métrage d'action semble prendre l'allure d'un survivor: Rambo étant le prédateur des shérifs! Ce n'est pas une mauvaise chose, au contraire! Je trouve cette tournure intéressante. J'ai même eu l'impression que si le slasher movie serait un sous-genre aux films d'action, cette partie de First Blood en aurait été un bon exemple!

Pour continuer, je crois que personne n'aurait pu mieux interpréter John Rambo que Sylvester Stallone! Cet acteur a de la classe dans les films comme celui-là. De plus, dans les années 80, il est sans aucun doute à son meilleur! Dans First Blood, on a droit à d'excellentes poursuites et des explosions relativement intéressantes. Sinon, bien que j'espère que ça ne vous servira pas, on peut dire que Rambo nous montre quelques bonnes techniques de sc Oops!

Oops

Our site ran into some problems while handling your request. We've logged it, and we'll check it out soon. Click here to the previous page to try again, or you can also contact us about the problem. Thanks.

uuid:none

Troubleshooting

Support Forums

Ask questions and share answers on the Flixster Help Discussion Forum

Contact Us

Still can't find an answer? Contact us.
  • Server: web41.flixster.com ()
  • JSP: /movie-list/mes-dvdvhs
  • release: prod20140821
  • flixster-git-desc: COMMRELEASE.2014-08-21.13-36-47 cc50c42